Wild Dog's Life

Quand les ancêtres et les descendants exercent hostilité réciproque. Design (C) Lee, Clan du Soleil.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Se désaltère.

Aller en bas 
AuteurMessage
Chiriko
Fondatriice du Forum


Nombre de messages : 213
Age : 24
Localisation : Pariis.
Date d'inscription : 15/01/2007

Feuille de personnage
Nom:: Chiriko
Clan: Soleil
Rôle: Chefs du Soleil

MessageSujet: Se désaltère.   Sam 18 Oct - 12:03

    La nuit.

    S'était comme une étendu ténebreuse parsemé de quelques point d'espoir. Du noire de tristesse, et des pailletes d'espoir. Quant à la lune, s'était la sagesse, celle qui veillait sur tous, même sur ceux qui se haîssait. De son halo grisâtre, elle illuminait la Terre entière, sans rien en retour. Ell caressait l'herbe dansante, à la brise de la nuit, ainsi que les branches valsantes. Cette brise qui rebroussait les poils des animaux de la Terre des Rocky Mountain, et raffraichissait ainsi que reveillait les animaux. Mais, revenons à notre Lune. Ces rondeurs douces, et régulière, lors de la pleine lune, ainsi que son relief lointains, dans l'horizon lui offrait une attitude chaleureuse, d'un sourire habituel. Toujours le même gravé sur sa tête ronde. Elle était paarfaite.
    Et quand les nuages osaient passé devant, et cacher sa douce lumière, seul les dernières étoiles de la nuit, pouvait encore eclairé le sol sous nos pattes. Il faisait soudain plus sombre, plus froid même. Un instant, où on se sentait moins heureux. Oui, la lune hypnotisait les animaux, et surtout les loups, qui lors de la Pleine Lune, hurlait la nuit. Néanmoins, elle aodptait le reste du mois, sa forme en croissant, plus petite et plus faible. Mais elle restait la lumière du Monde de la Nuit. La Reine. Et ses souveraines les étoiles se tenaient bien eparpillé à ses côtés.

    Ce soir, elle était croissante. Le ciel était legèrement couvert, et Chiriko en était déçu. Ses yeux de canidé, dans la nuit cherché les dangers, les prudences. Et les proies ! Ses yeux brun le jour, était maintenant luisant de lumière, comme-ci l'eclat de lune y était entrait. Il marchait à taon, lentement, le ventre au ra sdu sole, pur sentir les proies. Il longeait le lac, depuis maintenant une bonne heure. La forêt l'entouré, et la mélodie de son mouvement fit frissoné le mâle. Puis ayant sentit un lièvre dodu, il rampa sur le sol, ses oreilles remuant nerveusement. Face au vent, son odeur n'était pas apporté au gibier. Son museau se remuait, et ses pattes arrières étaient en extension. Soudain il bondit, et bintôt entre ses crocs, il sentit le liquide arcre du sang. Mordant plus profondement, pour achever sa proie, qui remuait encore, [Beurk] il la trina vers l'eau. Puis il lacha sa prise, se lécha les moustaches, et huma le gibier. Hum, il senblait en bonne santé. Puis trop méfiant qu'un intrus vienne le lui piquer, il grogna pour alerter qui conque, et se roula autour du gibier, sans en morde plus. Il ramenerait au clan le lièvre. Se Deslaterant pour passer le gout du sang, et ne pas avoir trop envie de devorer l'animal, il pencha sa tête dans l'eau.

_________________
Chiriko
Il y a une époque où je jouais à être Roi.
Aujourd'hui je regrète qu'on m'est imposé ce choix.
Ma Viie, c'est mon Clan. Mon Hymne, c'est Le Soleiil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wilddogslife.kanak.fr
Gaïa
Canidé présenté
avatar

Nombre de messages : 32
Age : 25
Date d'inscription : 17/10/2008

Feuille de personnage
Nom:: Gaïa
Clan: Lune
Rôle: Guerrière

MessageSujet: Re: Se désaltère.   Dim 19 Oct - 17:45




"Le jour n'est que la somme nulle d'une double négation. La lumière est la nuit de la nuit, et la musique, le silence du silence..."
Citation de Yann Apperry

Allongée sous un arbre quelque part sur les terres libres, une louve au pelage d’ébène ouvrit un œil ensommeillé, rapidement suivit du deuxième. (Bah oui, elle était pas borgne.) Elle lança un regard aux alentours, vérifiant qu’il n’y ait personne. Cela fait, elle se permit de bailler de tout son saoul. (Bah oui, sa gâchait sa réputation si elle le faisait devant un individu.) La louve n’avait pas dormit très longtemps. A peine une ou deux heures, mais cela avait suffit pour que le Soleil cède sa place à la Lune. Tant mieux pour la femelle, elle qui aimait la nuit et son clame apparent. Pas qu’elle n’aimait pas le jour, mais elle avait juste une préférence. Maintenant réveillée, la louve eut envie d’étancher une petite soif qui avait fait apparition pendant son sommeil. Elle se leva et s’étira un peu. Une petite balade pour trouver de l’eau lui dégourdirait les pattes. Elle sortit de sous son arbre et leva la tête au ciel. C’était une nuit étoilé quelque peu nuageuse qui se présentait à elle. Un grognement de mécontentement et la louve se mit en marche, regardant devant elle.

Ce que la louve avait omis en pensant faire une petite ballade, c’était qu’elle connaissait encore mal les terres. Nouvelle dans son clan et sur ces terres, la femelle n’y avait pas encore beaucoup de points de repères. De plus, elle était partie sans vraiment réfléchir, voulant juste s’abreuver. Elle avait suivit ses pattes, sans savoir exactement dans quelle direction elle partait. La petite ballade s’était alors transformée en longue ballade. La louve se trouvait maintenant dans une forêt. Les odeurs qui lui parvenaient dévoilaient que de nombreux animaux y vivaient. Y compris des casse-croûtes pour les canidés. Mais la femelle n’avait pas faim. Elle, ce qu’elle cherchait, c’était de l’eau. Elle poussa un soupir de découragement. Son départ totalement inconscient l’avait mené elle ne savait-où. Nan mais qu’elle idée de partir sans réfléchir. Elle aurait pu atterrir chez les ennemis ! La louve reprit sa marche. De toutes manières, elle était perdue, alors autant continuer à chercher de l’eau.

Ce fut seulement quelques instants plus tard, alors que la louve marchait en observant les alentours, que ses oreilles captèrent un bruit qui lui était familier. Un bruit qui lui plut immédiatement. Elle avait trouvé ce qu’elle cherchait. Avançant d’un pas plus rapide qu’auparavant, la louve émergea enfin de la forêt. En face d’elle, un lac. Et ce lac, la louve le reconnut. C’était le Lac des Anges. La louve était déjà passée par là une fois. Mais devant elle, il n’y avait pas que le lac. Il y avait également un dingo qui buvait...et un lièvre mort. La louve s’approcha sans bruits. Elle était à environ deux mètres du dingo et la petite brise ne lui portait pas son odeur. Mais elle ne l’attaqua pas. En fait, elle l’imita. Debout, à deux mètres à peine du dingo, sans se préoccuper de celui-ci, la louve buvait. Le dingo, elle s’en contrefichait. Le lièvre aussi...Quoique...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theotherworld.1fr1.net/
Chiriko
Fondatriice du Forum


Nombre de messages : 213
Age : 24
Localisation : Pariis.
Date d'inscription : 15/01/2007

Feuille de personnage
Nom:: Chiriko
Clan: Soleil
Rôle: Chefs du Soleil

MessageSujet: Re: Se désaltère.   Dim 19 Oct - 19:59


    [Biensur que tu pouvais répondre =) Et désolé c'est court]
    Son reflet roux apparaissait en toute beauté dans l'eau pur. En second plan, les étoiles legèrement voilé par les nuages, illmuiné et encadré le visage du mâle, dont les yeux etincelant, était devenu jaune et noir, dans la nuit sombre. Il faisait assez frisqué, en cette nuit des Feuilles Rousses. Une bise douce et fraîche caressait le poil brousailleux du mâle.
    Sa truffe maintenant humide, effleurait soigneusement le trait ondulant de l'eau. Le dingo releva sa tête, et lécha mainte fois son museau, ses pattes avant recroqueviller. Sa queue longeait sa cuisse, et ses oreilles étaient dressé, en alerte. Ses moustaches fremissaient, mais il ne sentait pas l'odeur nauséabonde de l'ennemi. Non, non, comme avait pris soins de le faire Gaïa, elle s'était mis face au vent. Mais, sa vue n'était pour autant pas trahie. Lorsqu'il releva sa tête entre ses épaules dorée, il croisa le regard sombre d'une louve noire, qui l'observait, ou plutôt sa proie. Puis la canidée replongea sa truffe dans l'eau. Le dingo, qui au contrait de la femelle, haïssait les ennemis, bien que les loups un peu moins que les chiens, feula. Ou plutôt gronda, montrant ses canines jaunies, et en se levant. Il posa une patte sur sur le gibier, pour prevenir que cette proie, était sienne.
    - Que fais-tu là ?
    Le mâle avait posé cette question avec reproche, et animosité, mais il savait pertinement que cette terres appartenait à tout le monde. Malheureusement. Il ajouta donc:
    - Je sais tout à fait, qu'ici tu as droit d'être, tout comme moi, mais avant, ce n'était pas le cas.

_________________
Chiriko
Il y a une époque où je jouais à être Roi.
Aujourd'hui je regrète qu'on m'est imposé ce choix.
Ma Viie, c'est mon Clan. Mon Hymne, c'est Le Soleiil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wilddogslife.kanak.fr
Gaïa
Canidé présenté
avatar

Nombre de messages : 32
Age : 25
Date d'inscription : 17/10/2008

Feuille de personnage
Nom:: Gaïa
Clan: Lune
Rôle: Guerrière

MessageSujet: Re: Se désaltère.   Dim 19 Oct - 22:16

Tandis que la louve buvait avidement l’eau qu’elle avait mis tant de temps à trouver, le dingo commença à gronder sourdement, montrant les dents, au grand plaisir de la louve qui retint un sourire narquois et continua de s’abreuver avec le plus grand calme, sans plus ce soucier de lui. Apparemment, le mâle ne supportait pas les loups, ou du moins, les membres des autres clans. Remarquez, Gaïa ne les aimaient pas non plus, mais elle préférait les ignorer…des fois juste pour les énervez un peu plus ! La louve au pelage d’ébène vit du coin de l’œil le mâle se lever et poser une patte possessive sur le lièvre mort. Elle, elle s’amusait comme une petite folle. Enfin, une petite folle sarcastique et froide. Agressif, le dingo lui demanda ce qu’elle faisait là d’un ton rempli de reproche. La louve releva la tête doucement et vint planter son regard bleu et froid dans celui coléreux de l’ennemi. Un sourire intérieur. Il avait posé la question qu’il ne fallait pas. Et la louve allait s’en servir contre lui bien sûr. Elle ne laisserait jamais passer une occasion pareille. Elle qui adorait tant les sarcasmes, cet humour froid.
Alors qu’elle s’apprêtait à rétorquer, le mâle ajouta quelque chose. Elle lui lança un regard hautain et froid.
- Oui, mais c’était avant…cela n’a donc plus aucune importance… répliqua-t-elle.
Puis, la louve détourna à nouveau son attention sur l’étendue d’eau qui se trouvait devant elle. Elle but quelques gorgées avant de relever la tête, semblant avoir oublié quelque chose. Reposant son regard sur le dingo, elle reprit la parole :
- Oh, et à la question qu’est-ce que je fais là, je crois que cela se voit… Je me désaltérais. Es-tu donc si aveugle que ça ? Mais dans ce cas, comment as-tu fait pour attraper ce lièvre ? Attends, attends, laisse-moi deviner… Stupide et effrayé comme il l’était, il a du foncer contre un tronc d’arbre et s’assommer. Forcément, dans ce cas-là, ça n’a pas du être très dur de le tuer.

Et la louve d’ébène fit un joli petit sourire sarcastique au dingo. Aaaah, que ça faisait du bien de faire son activité favorite. Ca détendait toujours et rendait le sourire à chaque fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theotherworld.1fr1.net/
Chiriko
Fondatriice du Forum


Nombre de messages : 213
Age : 24
Localisation : Pariis.
Date d'inscription : 15/01/2007

Feuille de personnage
Nom:: Chiriko
Clan: Soleil
Rôle: Chefs du Soleil

MessageSujet: Re: Se désaltère.   Lun 20 Oct - 14:17

    Le sourire sournois au coins de la gueule de la noir, mit colérique le mâle roux. Ce dernier fussillait du regard, la femelle qui se tenait prompt à l'opposé du lac, enfin, accesible, pas tout au fond, mais sur une autre rive de côté que celle de Chiriko. Ses dents hargneuses à pleine vue, et sa patte possesive sur la proie, continuaient à être présente. Il observait la louve, sans cesser de la fixer, clignant parfois des yeux, mais au contraire d'avec comme compagnie Maihéwen, ne perdait pas ses pensée ailleurs, face à uen louve plus agée et experimentée sans nul doute moins que la petite chienne bicolore. Puis, fut succeder de ces geste hostile,à l'adresse du chef du Soleil, une praole répliquante. Plus d'importance ? Han. Pour eux, certe, ces Terres entière ne leur avaient jamais appartenue dans toutes son integralité, mais aux Dingos, non. Ces Terres avaient été les leurs, et cela était le point important, qui les faisaient haïr les autres, les intrus à leurs yeux. Gaïa, detourna son regard sournois, et fixa l'étandu plate de l'eau, qui était à nouveau uniforme. Puis, elle reprit, d'une voix flagrante.
    - Ha, une rebelle. Hum, le passé reste le passé, sans nul doûte, mon "amiiee", mais voyez-vous, ici c'était chez nous ! Et un jour, croyez-moi ou pas, nous reprendrons nos Terres.
    Et, si j'étais aveugle, mon amie, tu serai myope. Ta logique est totalement fausse,e t même si il ne vient de là que de l'ironie, relfechie un peu, à quel point elle est bête. Mais peut être qu'elle te reflète,sait-on jamais
    .

    Le mâle n'était pas du genre à se reetrograder pour une insulte, ou un rabaissement insolent. Il s'élevait au même nibeau affligeant et sarcastique tout simplement. Mais, l'adréaline débutait un peu sa monté en lui.

_________________
Chiriko
Il y a une époque où je jouais à être Roi.
Aujourd'hui je regrète qu'on m'est imposé ce choix.
Ma Viie, c'est mon Clan. Mon Hymne, c'est Le Soleiil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wilddogslife.kanak.fr
Gaïa
Canidé présenté
avatar

Nombre de messages : 32
Age : 25
Date d'inscription : 17/10/2008

Feuille de personnage
Nom:: Gaïa
Clan: Lune
Rôle: Guerrière

MessageSujet: Re: Se désaltère.   Lun 20 Oct - 18:22

Gaïa, car ainsi se nommait la louve noire, discerna une lumière dangereuse s’allumer dans les yeux du dingo. Elle avait réussit à le mettre en colère. Il lui en voulait et cela se voyait. Il aurait eut des fusils à la place des yeux que la femelle serait morte sur le champ. Heureusement pour elle, ce n’était guère le cas. Mais il avait de longs crocs acérés qui se voyaient car le mâle avait retroussé les babines sous le coup de la colère. Remarquez, la femelle avait à peu près les même, donc ce n’était sûrement pas ça qui allait lui faire peur. Et de toutes manières, s’il attaquait, elle avait droit à un petit temps de réaction. Suffisamment pour éviter la première attaque si elle était attentive aux gestes du dingo. Et malgré son air de « Je te réplique juste parce que tu as commencé à parler mais sinon j’aurais continué de t’ignorer », elle y était attentive.
Le dingo fit ce à quoi Gaïa s’attendait. C’est-à-dire qu’il répliqua. Il aurait très bien put avoir un autre caractère et l’ignorer. Mais sinon, il n’aurait sûrement pas commencé à invectiver la louve noire. Celle-ci se retint à nouveau d’agrandir son sourire. Elle s’amusait de le provoquer et de le voir s’énerver.
Gaïa ne prit pas vraiment garde à la seconde phrase du dingo. Elle se focalisa sur la première. Il y avait beaucoup plus de choses à répliquer sur celle-là. En effet, la louve d’ébène ne savait pas ce que cela faisait d’avoir toutes les terres à soit et être libre de se balader sans risquer de se faire tuer. Mais ce dont elle était sûre, c’est qu’elle habitait sur une petite partie des terres et qu’elle voulait y rester. Après un an d’errance… non, Gaïa préférait appeler ça « voyage ». Donc, après un grand voyage, elle voulait se poser. Et c’était ici qu’elle avait décidé de le faire.
- Oho… dans ce cas, je ne vous crois guère mon cher compagnon. Vos terres, vous les avez perdues et cela, il faut vous y faire. Je ne crois point que vous puissiez les reprendre un jour. Nous somme maintenant trois clans à les partager. Mais sincèrement, je compatis à votre douleur...
Rétorqua Gaïa en prenant un air désolé qui fut bien vite remplacé par un nouveau petit sourire narquois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theotherworld.1fr1.net/
Chiriko
Fondatriice du Forum


Nombre de messages : 213
Age : 24
Localisation : Pariis.
Date d'inscription : 15/01/2007

Feuille de personnage
Nom:: Chiriko
Clan: Soleil
Rôle: Chefs du Soleil

MessageSujet: Re: Se désaltère.   Lun 20 Oct - 19:16

    - Tout à fait d'accord avec toi. Il serait dur, voir impossible de les recuperer. Tu te montres intelligente finalement. Mais, juste un détail. Nous ne les avons pas Perdu, mais Partager. Les loups, en général, je dis bien en général, était bien plus nos frère pour nous que les chiens. Avanat l'arrivé de ces canidés honteux à la liberté, il n'y avait guère problème.

    Puis le mâle, arcant un sourcil, termina sa phrase dans une voix douce et posé, avant de se lécher le museau. Il en avait rencontré du monde déjà. Et, ce genre de caractère, il avait tendance à connaitre, de plus, la louve prouvait encore mieux qu'elle s'ammusait, avec ses souries,c e qui aidaient au contraire le mâle, qui prenait ses dispositions, pour ne pas se mettre en colère et demeurait eu même niveau ingrat et lâche, de la femelle, qui ne faisait qu'insulter, et se moquer. Certe, Chiriko avait des poins faibles, mais une fois percé le jeu de son interlocuteur il s'y addosé à son tour, et jouer le même. Tout simplement. A l'habitude, cela ne faisait pas enrager ceux qui jouait le même jeu que Gaïa, il s'en fichait, mais ils preféraient, ses canidés là, que celui dont ils se moquent gravement, se révolte, s'enrage. Alors, même sir Chiriko, n'était pas doué au point de rentre mécontente la louve, il pouvait au moins evité de lui offrir plaisir inconstant.
    C'était déjà ça ! Le dingo, lapa à nouveau la surface de l'eau, guétant d'un oeil méfiant la femelle, malgré tout, avec discètion. Enfait, il eut bientôt l'idée, d'observait le reflet de la louve en face, à la surface de l'eau, pour se monter d'autant plus discret, et laisser croire qu'il était vulnérable, alors qu'il aurait la possibilité d'evité.

_________________
Chiriko
Il y a une époque où je jouais à être Roi.
Aujourd'hui je regrète qu'on m'est imposé ce choix.
Ma Viie, c'est mon Clan. Mon Hymne, c'est Le Soleiil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wilddogslife.kanak.fr
Gaïa
Canidé présenté
avatar

Nombre de messages : 32
Age : 25
Date d'inscription : 17/10/2008

Feuille de personnage
Nom:: Gaïa
Clan: Lune
Rôle: Guerrière

MessageSujet: Re: Se désaltère.   Lun 20 Oct - 20:45

Ainsi donc, Chiriko et elle avait un point commun. Un seul, mais pas totalement insignifiant. Tout deux détestaient les chiens, ce mélange de tout et n’importe quoi qui ne valait absolument rien. Gaïa avait une nette préférence pour les dingos car eux étaient une vraie race, comme les loups. Les chiens, eux, étaient des bâtards, des quelques choses qu’on ne pouvait nommer race. Du moins étaient-ce les pensées de la louve au pelage d’ébène.

Chiriko avait parlé d’une voix calme où ne perçait plus l’énervement. Il devait déjà avoir rencontré des individus un peu comme elle Et ne voulait apparemment pas entrer dans le jeu sarcastique de la femelle. Et à vrai dire, il avait bien raison. Ce dont il ne se doutait sûrement pas, c’était que cela ne ferait pas enrager la canidé. Au contraire, Gaïa se contenta d’arrêter d’être autant agressive. Elle appréciait être sarcastique, ça c’était sûr, mais elle appréciait aussi tomber parfois sur des gens qui savaient être plutôt calme. Elle nettement plus de respect pour quelqu’un qui savait être calme que pour un individu qui répondait à toutes les provocations. Bon, Chiriko avait répondu mais il avait su être raisonnable et s’apaiser. Une qualité pour Gaïa.
La louve noire n’attaqua donc pas le dingo, même s’il, selon elle, se trouvait dans une position quelques peu vulnérable. Elle aussi l’avait été quelques minutes auparavant, quand elle avait repenché sa tête au-dessus de l’eau. D’un ton tout aussi calme que celui du mâle, elle répondit :
- Nous avons donc un point commun. Nous n’apprécions guère ces canidés honteux, comme vous le dîtes si bien…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theotherworld.1fr1.net/
Chiriko
Fondatriice du Forum


Nombre de messages : 213
Age : 24
Localisation : Pariis.
Date d'inscription : 15/01/2007

Feuille de personnage
Nom:: Chiriko
Clan: Soleil
Rôle: Chefs du Soleil

MessageSujet: Re: Se désaltère.   Lun 20 Oct - 20:58

    - Hé bien je me réjouis, d'avoir au moin un même avis, avec ceux que je considère comme mes ennemis. Ou du moins, un avis tout a fait valable. Ces animaux, se sont soumis ridiculement aux mains des Hommes. C'est... Tout simplement Ridicule, et honteux.

    Sa voix percée d'exasperence, et de délicatesse. Effectivement, sa voix paisible, avait un peu craché sur le mot soumis, et animaux. Il avait honte, pour ces ancêtres et sa race, d'avoir de tel descendant, voilà tout. A la finde ses paroles, il releva ses yeux exprimant d'acharnement à haïr les chiens, et les déposa sur ceux bleu, dont il ne distinguait la couleur d'acier de son poste. Il en avait oublié en l'espace de cet instant, qui avait motivé cette discution à un même point, à qui il s'addressait. Cette expression, "s'adressait", était plus souvent employer à un supérieur, mais là, ce n'était pas le cas, pour le Dingo, avec certitude. Le rouquin, se renferma à nouveau un peu, et même si ses canines jaunies étaient à nouveau loger dans sa gueule entre-ouverte, à l'odeur du camps de la Lune, son museau se plissait parfois, défiant ses babines de se retrousser. L'odeur le rendait de mauvaise augure. C'était le cas de le dire. On l'avait éducé pour la Haîr cette odeur. On n'avait jamais eut besoins de lui mentire sur les membres de La Lune, ou des Etoiles, pour qu'il les deteste. Peut être "oublier" de mentionner certains points qui auraient pu avantager les clans adverses mais soite.

    [A faut j'ai terminé >.<

_________________
Chiriko
Il y a une époque où je jouais à être Roi.
Aujourd'hui je regrète qu'on m'est imposé ce choix.
Ma Viie, c'est mon Clan. Mon Hymne, c'est Le Soleiil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wilddogslife.kanak.fr
Gaïa
Canidé présenté
avatar

Nombre de messages : 32
Age : 25
Date d'inscription : 17/10/2008

Feuille de personnage
Nom:: Gaïa
Clan: Lune
Rôle: Guerrière

MessageSujet: Re: Se désaltère.   Mar 21 Oct - 19:19

Le dingo avait quelques peu insisté sur deux ou trois mots dans sa phrase. Et à vrai dire, Gaïa le comprenait tout à fait. De ce côté-là, les deux canidés avaient à peu près les mêmes points de vue. Ridicules et honteux… Oui en effet, c’était tout à fait les bons mots. Il aurait également très bien put rajouter déshonorants et méprisables. Franchement, s’abaisser comme cela, c’était inimaginable !!! Comment pouvait-on obéir sans discuter à des êtres aussi abjects que les humains, ces stupides bipèdes totalement inconscients. Tellement irréfléchis qu’ils ne voyaient même pas qu’ils ne méritaient pas vraiment leur place sur terre. Ils commençaient seulement maintenant à voir qu’ils mettaient la planète, et les vies qui vont avec bien sûr, en danger. Bien sûr, il y avait des exceptions, mais rare étaient-elles et la plupart n’avaient pas le pouvoir de changer grand-chose.
Debout sur l’autre rive du lac, Gaïa avait toujours son regard fixé sur le dingo. Pour montrer qu’elle approuvait les paroles du mâle, elle hocha la tête. Elle remarqua qu’il plissait le museau de temps à autres, essayant néanmoins d’être discret. Elle avait beau ne pas être un chien, il n’aimait guère non plus l’odeur des loups. Pour dire vrai, Gaïa ne prêtait guère très attention aux odeurs. Bien entendu, ce n’était pas ce qu’elle préférait sentir, faut pas pousser mémé dans les orties non plus ! La louve noire pouvait très bien détester plus un loup qu’un dingo rien que pour son caractère. Mais bon, fallait vraiment que le loup soit horriblement insupportable. Dans le sens que l’entendait Gaïa bien sûr !
- Ridicules, honteux, déshonorants, … la liste est encore longue…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theotherworld.1fr1.net/
Chiriko
Fondatriice du Forum


Nombre de messages : 213
Age : 24
Localisation : Pariis.
Date d'inscription : 15/01/2007

Feuille de personnage
Nom:: Chiriko
Clan: Soleil
Rôle: Chefs du Soleil

MessageSujet: Re: Se désaltère.   Mar 21 Oct - 19:32

- J'ai honte, qu'il soit nos confrères, fréquement. J'ai presque pitié, pour les nourissons de la saison, d'être né avec autant d'infortune et de honte déjà sur le frêl épaules. Triste sort.
Cependant, sans vouloir être insultant, bien que, cela l'est, j'ai certe plus d'egard à votre espèce, mais pas tellement moins. Je vous admire, en générale, mais à la fois je vous haie. Vous avez seulement profité, de notre compation envers les horreurs des Hummains, qu'ils nous faisaient et vous faisaient subir, et être venu ici.
Certe, je ne nie pas, que tu n'es pas de cette génération ni moi d'ailleurs, mais tu es la descencance de ceux, qui ont profité de nous.


Le dingo, avait tout de même moin un ton de reproche dans sa voix que lorsqu'il parlait des chiens. Il épaulait plus les loups que ces canidés précedent, mais n'appreçiait pas non plus pour autant leur compagnie sur les Terres, qui autrefois, bien que non présent dans ces Epoque d'Or, appartenait uniquement à son espèce.
Sa queue restait malgré tout entre ses pattes, en signe d'hostilité, et comme l'avait remarqué la louve, son museau fremissait à la senteur à son gout noséabonde qu'eprimait le poil de la louve.
Le chef, pensa en ces paroles sur les nouveaux née, à la jeune Maihéwen, qui lui avait été un peu sympathique, bien qu'il ne l'avait nettement guère montrer. L'image de la ptiote, dont il ne conaissait guère le nom, faute volontaire de ne pas souhaiter le savoir, apparaissait devant ses yeux fixant la louve, et parfois cligant. La lune était toujours aussi douce dans l'eau, et le mâle, se leva, sans vraiment de raison, que de rester sur ses gardes.

_________________
Chiriko
Il y a une époque où je jouais à être Roi.
Aujourd'hui je regrète qu'on m'est imposé ce choix.
Ma Viie, c'est mon Clan. Mon Hymne, c'est Le Soleiil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wilddogslife.kanak.fr
Gaïa
Canidé présenté
avatar

Nombre de messages : 32
Age : 25
Date d'inscription : 17/10/2008

Feuille de personnage
Nom:: Gaïa
Clan: Lune
Rôle: Guerrière

MessageSujet: Re: Se désaltère.   Mer 22 Oct - 16:18

(Désolé, c'est pas très grand et c'est un peu bancale...--')

Alors qu’il parlait avec honte des chiens, cette espèce guère appréciées de la part des deux canidés ici présents, le dingo dériva sur les loups. Ou plus précisément, sur le débarquement des loups. Mais au début, au tout début, les loups et les dingos n’avaient guère autant de problèmes. Il n’y avait pas toute cette haine qui maintenant paraitrait presque naturelle. Mais bien sûr, quand tout va à eu près bien, il faut forcément que quelque chose vienne tout chambouler. Et ce quelque chose, ce fut les chiens.
La louve d’ébène n’apprécia guère, bien évidemment, que Chiriko parle des loups comme ça. Les loups n’avaient pas profité d’eux… Bon d’accord, un tout petit peu. Mais au fond, qu’auraient-ils pu faire d’autre. Ce n’était quand même pas à eux de partir ! Ils y habitaient aussi et n’avaient aucune envie de partir à la recherche de nouvelles terres. Tout ça à cause des chiens ! Gaïa leur vouaient une haine profonde. Même si elle devait s’avouer un point faible face aux petits, elle ne faisait pas exception pour les adultes.
-Tous ces problèmes, c’est à cause des chiens. S’ils n’avaient pas débarqué à l’improviste, on n’en serait sûrement pas là aujourd’hui. Quoique… Quant au fait qu’on a profité de vous, ce n’est pas tout à fait vrai. Et de toutes manières, vous qu’auriez-vous fait à notre place ? Vous seriez retourné vers les humains ? Non. Ca, sûrement pas ! Vous auriez fait la même chose !
Et voilà, elle était de retour cette petite pointe d’agressivité dans la voix. Mais il y avait également autre chose. Une pointe de reproche et une poussière de lassitude.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theotherworld.1fr1.net/
Chiriko
Fondatriice du Forum


Nombre de messages : 213
Age : 24
Localisation : Pariis.
Date d'inscription : 15/01/2007

Feuille de personnage
Nom:: Chiriko
Clan: Soleil
Rôle: Chefs du Soleil

MessageSujet: Re: Se désaltère.   Mer 22 Oct - 16:54

    - Certe, les chiens y sont pour une grande partie. Mais le peu de reconaissance que les tiens, nous ont accordé, nous ont frusté, nous faisant regretter notre aide, et des petits sont morts, parfois à cause de la faim, ayant moins de Terre.
    Si vous avez profité de nous, mais tu n'as pas tort sur le fait que nous aurions fait la même chose pour echapper aux Hommes. Mais, pet être aurions-nous eut l'amabilité de plus de reconaissance, peut être.


    Le mâle soupira. Il se répetait au fil des jours, et il se lassait lui aussi, il lui semblait reparler à la Jeune Honey, bien que Gaïa était mainte fois plus experimenter dans les principes et les traditions, des Terres, ainsi que dans la guerre, au point de vue des conaissances, mais aussi au combat. Il avait levé sa tête vers le ciel, pensif, et lasse. Il aurait preferé pouvoir parler librement, avec les siens, au chaud dans sa caverne, d'ailleurs c'est peut être ce qu'il allait faire, maintenant.

    [Je termine pls tard =)]

_________________
Chiriko
Il y a une époque où je jouais à être Roi.
Aujourd'hui je regrète qu'on m'est imposé ce choix.
Ma Viie, c'est mon Clan. Mon Hymne, c'est Le Soleiil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wilddogslife.kanak.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Se désaltère.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Se désaltère.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Prisonnier sous la neige pendant deux mois

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wild Dog's Life :: Les Camps [RPG] :: Camps Libre des Indépendants. :: Le Lac des Anges-
Sauter vers: